Bonsigne Nathalie

- 26 mai 2018

Bonjour à vous, J'ai retrouvé Orléans mais au réveil ce matin le décor était très différent et malgré le soleil il n'y avait pas votre sourire, le petit mot d'humour du jour de votre mari ( le "beau gosse" du Marais), les facéties de votre fils (que j'ai apprécié dans le rôle de battelier), les retrouvailles avec Toto et Obo sans oublier Marquise.

Par : Bonsigne Nathalie